Syrie: la Russie a activé ses systèmes de missiles S-300 et S-400 et effectué un premier test, la coalition suspend ses vols

Publié le

 

Les forces militaires russes installées en Syrie ont activé  leurs systèmes de missiles S-300 et S-400 installés en Syrie depuis le debut de l’intervention russe. Elles ont même effectué un premier test.

Les habitants de Tartous ont publié des vidéos concernant cette information.

Les missiles ont été tirés depuis la base russe en Syrie vers la mer Méditerranée dans le cadre d’une manœuvre d’entraînement visant à détruire une cible potentielle. Consequence, les avions de la coalition Internationale dirigée par les Etats-Unis a suspendu ses vols sur le ciel syrien.

En effet, selon le commandant de la Composante Air des forces armées belges, Frederik Vansina, le vol des chasseurs-bombardiers de la coalition internationale anti-Daech, parrainée par les États-Unis a été suspendu dans le ciel syrien et plus précisément à l’ouest de l’Euphrate.

Il a déclaré que les appareils de la coalition internationale anti-Daech n’avaient effectué aucun vol entre les 20 et 21 juin dans le ciel syrien, et il a ajouté que la Russie avait installé des radars et des missiles actifs en Syrie.

La Russie est donc censée abattre tout appareil survolant les zones sous contrôle russe. Suite à ses mises en garde, les appareils de la coalition se sont abstenus de lancer des opérations aériennes dans l’ouest de l’Euphrate.

Le ton monte entre Moscou et Washington depuis qu’un bombardier syrien a été abattu par un avion de chasse américain, dimanche 18 juin.

Syrie: la Russie a activé ses systèmes de missiles S-300 et S-400 et effectué un premier test, la coalition suspend ses vols
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article