Les Etats-Unis signalent leur intention d'occuper et de balkaniser la Syrie (The Duran)

Publié le

Les rapports tendus en Syrie ont atteint un sommet historique quand l'armée étatsunienne a abattu un avion de chasse syrien SU-22 qui bombardait des forces djihadistes d'Al-Qaäda au sol.
La version des Etats-Unis de l'incident est la suivante (avec l'aimable autorisation de The Hill) …

L'armée des États-Unis a déclaré qu'elle a abattu l'avion de chasse syrien SU-22 dans un acte d'autodéfense et après avoir pris contact avec ses homologues russes au sujet de la zone tampon établie. L'avion syrien bombardait des forces soutenues par les États-Unis se battant contre l'État Islamique (EI) au sud de Tabqa. C'est la première fois que les États-Unis ont abattu un avion syrien et la première fois depuis 1999 qu'un avion de chasse militaire étatsunien a abattu un avion de chasse.

La réalité est beaucoup plus complexe et pourtant bien plus simple. La Syrie pilotait ses avions sur son territoire souverain, s'apprêtant à attaquer des djihadistes d'Al Qaïda (c'est-à-dire "des rebelles modérés") opérant illégalement dans le territoire syrien et soutenu par des forces étatsuniennes, qui ont organisé illégalement des opérations dans le territoire souverain syrien.

Les Etats-Unis n'ont pas été invités par le gouvernement internationalement reconnu de la Syrie à se battre contre l'EI sur le sol syrien mais en réalité les États-Unis ont de facto envahi et ont occupé la partie orientale de la Syrie.

Comme si cela ne suffisait pas, les Etats-Unis soutiennent les terroristes d'Al Qaïda comme une armée de fantassin par procuration, pour garantir une captation d'une grande partie de la partie orientale de la Syrie et créer un état croupion en Syrie, divisant efficacement ce pays qui fut uni auparavant.

La Russie a répondu à l'agression des Etats-Unis en déclarant que ses systèmes de missile sol-air en Syrie commenceraient à suivre à la trace les avions de la coalition étatsunienne s'ils se déplaçaient à l'ouest de la rivière de l'Euphrate.

Encore une fois nous voyons que la politique étatsunienne de changement de régime est terriblement mal partie avec des conséquences poussant maintenant l'armée étatsunienne vers une confrontation pleine et entière avec la Russie et l'Iran ... deux pays qui ont été invités par le gouvernement syrien à opérer sur le territoire souverain syrien pour combattre l'EI et Al Qaïda.

The Hill rapporte que les forces étatsuniennes s'installent en Syrie, prêtes à protéger par tous les moyens l'armée d'Al Qaïda afin d'assurer une division Est-Ouest de la Syrie ...

 

Les Etats-Unis signalent leur intention d'occuper et de balkaniser la Syrie (The Duran)

Commenter cet article